Les touristes viennent en République dominicaine de partout dans le monde, en particulier des États-Unis, d'Europe, du Canada et d'Amérique latine. Cependant, il y a aussi ceux qui choisissent ce pays pour obtenir la résidence permanente et s'y installer, auquel cas une procédure autre que celle requise pour partir en vacances sera nécessaire. Nous vous montrons ici toutes les exigences à remplir, la documentation à présenter et les procédures à suivre.

Ci-dessous, vous avez un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Requisitos de entrada

Depuis mai 2012 et conformément à la loi 199-67 sur la carte de tourisme et à la loi n ° 875 sur les visas, les documents énumérés ci-dessous seront obligatoire pour tous les étrangers qui souhaitent entrer en République dominicaine sauf indication contraire:




  • Passeport valide: sa présentation aux autorités de l'immigration sera obligatoire pour tout étranger se rendant en République dominicaine.
  • Carte touristique: c'est, en fait, une taxe facturée par le pays à ceux qui le visitent. Cette carte peut être facilement obtenue dans n'importe quel aéroport dominicain à l'arrivée en République dominicaine. Parfois, même la compagnie aérienne elle-même ou l'agence de voyages inclut la Tourist Card dans le même forfait vacances. Il n'est nécessaire que dans le cas où l'entrée dans le pays est à des fins touristiques. Vous trouverez ci-dessous plus d'informations sur ce document.
  • visa: à l'exception des ressortissants de pays avec lesquels la République dominicaine a signé des accords de visa et des ressortissants de pays autorisés à voyager uniquement avec une carte de touriste (nous détaillons chaque cas dans la section suivante), les autres sont tenus de être en possession du visa figurant sur votre document de voyage lors de votre entrée dans le pays.

Carte touristique

Comme mentionné précédemment, la Tourist Card est un taux d'imposition que le pays facture les touristes qui souhaitent y entrer conformément aux dispositions de la loi 199-67, selon laquelle l'acquisition de ladite carte est une condition obligatoire pour entrer sur le territoire national sans visa consulaire. Ci-dessous, nous listons une série de détails à prendre en compte sur la Tourist Card:

  • Droits des bénéficiaires: l'intéressé perd son droit de l'obtenir si son séjour sur le territoire national est destiné à l'exercice d'activités lucratives.
  • prix: 10.00 $ US ou 10,00 €.
  • Période de validité: La Tourist Card est valable un an et n'est valable que pour une personne. De plus, il ne peut être utilisé qu'une seule fois.
  • Mauvaise utilisation: S'il est mal utilisé ou utilisé à des fins autres que le tourisme, l'individu en question sera sanctionné par les autorités d'immigration et immédiatement expulsé du pays sans aucune formalité.
  • Période de séjour dans le pays: la Tourist Card permet au bénéficiaire de séjourner en République Dominicaine pour une durée maximale de 30 jours. Si vous souhaitez prolonger ce délai, l'intéressé devra s'acquitter d'une redevance dont le montant variera en fonction de l'heure à laquelle vous souhaitez prolonger votre séjour. Pour plus d'informations à ce sujet, il est recommandé de contacter le Ministère des migrations en cliquant sur ce lien.
  • Où acheter: points de vente situés dans les ports aériens, terrestres et maritimes, ambassades et consulats dominicains à l'étranger, voyagistes et via Internet (vous pouvez accéder à ce portail en cliquant sur ce lien).

Qui n'a pas besoin d'une carte de touriste?

Il existe un certain nombre de groupes spécifiques exonéré du paiement de la Tourist Card parce que le gouvernement de la République dominicaine maintient des accords sur l'immigration. Ces cas spécifiques sont mentionnés ci-dessous:

  • Résidents dominicains, visas et ressortissants.
  • Etrangers des pays suivants: Argentine, Chili, Equateur, Corée du sud, Japon, Israël, l'Uruguay et le Pérou.
  • Fonctionnaires diplomatiques et consulaires de nationalité étrangère accrédités dans le pays tant qu'ils maintiennent leurs fonctions et entrent sur le territoire national en mission officielle
  • Les passagers qui utilisent un avion privé non commercial à condition que ce soit pour des raisons sportives, récréatives, touristiques, d'affaires ou d'affaires, le poids ne dépasse pas trente mille livres (30.000) et la capacité maximale est de 12 passagers.
  • Les étrangers de nationalité haïtienne qui sont dotés de la carte leur permettant d'entrer et de sortir du territoire dominicain le même jour. Selon l'article 78 de la loi sur les migrations, cela ne s'applique que dans les provinces frontalières dominicaines qui bordent la résidence en Haïti du titulaire de ladite carte. Dans le cas contraire, ils seront obligés de payer la Tourist Card.

Les étrangers qui n'ont pas besoin de visa ou de carte de touriste

La liste suivante répertorie les pays dont les citoyens sont dispensés de l'obligation de demander un visa consulaire et une carte de touriste:

Cela signifie que ces citoyens n'ont pas besoin de ces documents, mais ils devront présenter leur pasaporte vigente au moment de la formalisation de votre entrée en République dominicaine.

Les étrangers qui n'ont besoin que d'une carte de touriste

Les citoyens des pays énumérés ci-dessous doivent uniquement acquérir la carte touristique susmentionnée pour pouvoir entrer sur le territoire dominicain tant que leur visite est uniquement à des fins touristiques:

  • A: Akrotiri et Dhekelia (Royaume-Uni), Allemagne, Andorre, Anguilla (Royaume-Uni), Antigua-et-Barbuda, Antilles néerlandaises (Antilles néerlandaises), Aruba, Australie et l'Autriche.
  • B: Bahamas, Bahreïn, Barbade, Belgique, Belize, Bermudes (Royaume-Uni), Bolivie, Botswana, Brésil, Brunei et Bulgarie.
  • C: Canada, Chypre, Cité du Vatican (Saint-Siège), Costa Rica et Croatie.
  • D: Danemark et Dominique.
  • E: El Salvador, Emirats Arabes Unis, Ecosse (Royaume-Uni), Slovaquie, Slovénie, Espagne, Etats-Unis d'Amérique et Estonie.
  • F: Fidji, France et Finlande.
  • G: Pays de Galles (Royaume-Uni), Géorgie du Sud (Royaume-Uni), Gibraltar (Royaume-Uni), Grèce, Grenade, Groenland (Danemark), Groenland (Norvège), Guadeloupe (France), Guam (États-Unis), Guatemala, Guyane et Guyane française (France).
  • H: Hawaii (États-Unis), Honduras, Hong Kong * et Hongrie.
  • I: Irlande, Irlande du Nord (Royaume-Uni), île Bouvet, île Cocos (Australie), Île Cook (NZ), Île Christmas (Australie), île Féroé (Danemark), îles Heard et McDonald, île Norfolk (Australie), île Palau (États-Unis), îles Samoa américaines (États-Unis), Islande, îles Caïmans ( Royaume-Uni), Îles Faore (Norvège), Îles Falkland ou Falkland (Royaume-Uni), Îles Mariannes du Nord, Îles Marshall, Îles Salomon, Îles Sandwich (Royaume-Uni), Îles Svalbard (Norvège), Îles Tokelau, Îles Turks et Caicos, Îles Vierges (États-Unis), Iles Wallis et Futuna (France) et Italie.
  • J: Jamaïque et Jan (Norvège).
  • K: Kazakhstan, Kiribati et Koweït.
  • L: Lettonie, Liechtenstein, Lituanie et Luxembourg.
  • M: Macao *, Macédoine, Micronésie, Malaisie, Malte, Martinique, Maurice, Mayen (Norvège), Mayotte (France), Mexique, Monaco et Montserrat (Royaume-Uni).
  • N: Namibie, Nauru, Nicaragua, Niue (NZ), La Norvège, la Nouvelle-Calédonie (France) et la Nouvelle-Zélande.
  • P: Pays-Bas (y compris Hollande, Curaçao et Saint-Martin), Panama, Paraguay, Polynésie française (France), Pologne, Portugal et Porto Rico (USA).
  • Q: Qatar.
  • R: Royaume-Uni, République tchèque, République d'Afrique du Sud, République slovaque, Réunion (France), Roumanie et Russie.
  • S: Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Marin, Saint-Vincent-et-Grenadines, Sainte-Hélène (Royaume-Uni), Sainte-Lucie, Serbie, Seychelles, Singapour, Saint-Jhon (États-Unis), Sainte-Croix (États-Unis), Saint-Thomas (États-Unis) États), Suède, Suisse, Suriname et Svalbard (Norvège).
  • T: Thaïlande, Taïwan, Terres australes françaises (France), Tokelau (Nouvelle-Zélande), Tonga, Trinité-et-Tobago, Tristan da Cunha (Sainte-Hélène), Turquie et Tuvalu.
  • U: Ukraine.
  • V: Vanuatu et Venezuela.

* valable pour les titulaires du passeport spécial de la région administrative spéciale de Hong Kong et Macao de la République populaire de Chine.

En règle générale, les citoyens des pays qui peuvent entrer dans l'Union européenne, les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, peuvent voyager en République dominicaine avec uniquement la carte de touriste.

Les étrangers qui ont besoin d'un visa

Les citoyens de nationalité de l'un des pays énumérés ci-dessous doivent obligatoirement d'un visa pour entrer en République dominicaine:

  • A: Abkhazie, Afghanistan, Albanie, Angola, Arabie saoudite, Algérie, Arménie et Azerbaïdjan.
  • B: Bangladesh, Bénin, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Burkina Faso, Burundi et Bhoutan.
  • C: Cap Vert, Cambodge, Cameroun, Tchad, Colombie, Comores, Congo (Brazzaville), Congo (Kinshasa), Corée du Nord, Côte d'Ivoire et Cuba.
  • D: Djibouti.
  • E: Egypte, Érythrée et Éthiopie.
  • F: Philippines.
  • G: Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée équatoriale et Guinée-Bissau.
  • H: Haïti et Hong Kong.
  • I: Inde, Indonésie, Irak et Iran.
  • J: Jordan.
  • K: Kenya, Kirghizistan et Kosovo (Serbie).
  • L: Laos, Lesotho, Liban, Libéria et Libye.
  • M: Macao (République populaire de Chine), Madagascar, Malawi, Maldives, Malì, Maroc, Mauritanie, Moldavie, Mongolie, Monténégro, Mozambique et Myanmar.
  • N: Haut-Karabakh, Népal, Niger, Nigéria et Norfo.
  • O: Oman et Ossétie du Sud (indépendant de facto en Géorgie).
  • P: Pakistan, Palau, Palestine (Autorité nationale palestinienne) et Papouasie-Nouvelle-Guinée.
  • R: République populaire de Chine, République démocratique du Congo, République centrafricaine et Rwanda.
  • S: Sahara occidental, São Tomé et Príncipe, Sénégal, Sierra Leone, Syrie, Somalie, Somalie (de facto indépendante en Somalie), Sri Lanka, Swaziland et Soudan.
  • T: Tanzanie, Tadjikistan, Timor oriental, Togo, Transnistrie, Tunisie et Turkménistan.
  • U: Ouganda et Ouzbékistan.
  • V: Vietnam.
  • Y: Yémen et Djibouti.
  • Z: Zaïre, Zimbabwe et Zambie.

Étrangers avec passeports diplomatiques ou similaires

Les ressortissants étrangers de l'un des pays suivants bénéficient, en vertu d'accords bilatéraux, de la annulation réciproque de Visa pour être titulaire de passeports diplomatiques, officiels ou de service de:

  • AArgentine
  • B: Brésil et Belize.
  • C: Chili, Costa Rica, Colombie et Corée du Sud.
  • E: Équateur et El Salvador.
  • G: Guatemala.
  • F: Finlande.
  • H: Honduras.
  • I: Israël.
  • J: Japon
  • M: Mexique (sauf passeports officiels) et Maroc.
  • N: Nicaragua.
  • P: Panama et Pérou.
  • R: Russie et République de Chine (Taiwan).
  • S: Suisse (sauf passeports officiels) et Saint-Siège.
  • U: Uruguay et Ukraine.
  • V: Vietnam

Types de visa

Pour entrer en République dominicaine, il existe différents types de visas qui peuvent être demandés au consulat ou à l'ambassade de la République dominicaine qui se trouve dans notre pays. Chaque type de visa est utilisé pour un cas spécifique, il y a donc jusqu'à huit types conformément à la loi n ° 875 sur les visas, chacun avec une demande et une durée, qui sont mentionnés dans les sections suivantes.

Visa touristique

Le visa de tourisme (TS) est accordé aux citoyens étrangers qui souhaitent entrer sur le territoire dominicain pour profiter du pays à des fins touristiques ou culturelles et pour assister à des congrès ou conventions. Il est valable pour un maximum de jours 60 et votre application peut être une ou plusieurs entrées. De même, les bénéficiaires de ce visa ne pourront exercer aucun type d'activité lucrative en République dominicaine. Ce visa peut être demandé par tous les citoyens du monde dans un bureau consulaire dominicain.

Ci-dessous, nous listons les exigences que tous les étrangers doivent traiter depuis leur pays d'origine:

  • Forme: le formulaire de visa doit être soumis dûment complété par type ou en caractères d'imprimerie. Il peut être demandé en version imprimée dans les bureaux consulaires ou sur Internet en cliquant sur ce lien.
  • DNI et carte de résidence: l'intéressé doit présenter une photocopie lisible de sa pièce d'identité du pays de nationalité, ainsi qu'une autre de la carte de séjour s'il a la résidence d'un deuxième pays.
  • Photographie: une photographie format passeport 4 x 5 cm doit être présentée (fond blanc et recto).
  • Passeport: le passeport original doit être présenté avec une validité minimale de 6 mois.
  • Autorisation des parents ou tuteur légal: en cas de mineur, une autorisation doit également être demandée afin que le mineur intéressé puisse obtenir un visa de touriste.
  • Réservation de vol: Une copie lisible de la réservation de vol mise à jour à la date de votre voyage doit être présentée.
  • Réservation d'hôtel ou lettre d'invitation: selon l'endroit où nous allons séjourner, un document ou un autre doit être présenté. En cas de séjour dans un hôtel, nous devrons présenter une copie lisible de la réservation d'hôtel. En cas de séjour à la résidence d'une personne résidant en République dominicaine, une lettre d'invitation doit être remise avec les données de la personne qui hébergera (adresse et données personnelles générales).
  • Réservation de vol: Une copie lisible de la réservation de vol mise à jour à la date de votre voyage doit être présentée.
  • Visas dominicains précédents: S'il y en a, une copie lisible des précédents visas dominicains doit être présentée, que ce soit pour le renouvellement ou parce que vous avez déjà voyagé dans le pays.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: il doit avoir été délivré par les autorités compétentes du dernier pays dans lequel l'intéressé était domicilié. Cette exigence n'est pas obligatoire pour les mineurs.
  • Lettre de demande de visa: le bénéficiaire ou son représentant doit signer une lettre de demande de visa dans laquelle figurent son nom, sa nationalité, l'activité à laquelle il se consacre, son lieu de résidence, les moyens financiers disponibles et le motif du voyage dans le pays. Cette lettre doit être présentée sans notarisation.

Le délai d'obtention du visa touristique peut être compris entre 1 et 10 jours à compter de votre demande. En ce qui concerne le prix, le visa à entrées multiples coûte 80.00 $ US ou 80,00 € et celui à entrée unique s'élève à 70.00 $ US ou 70,00 €. Le montant sera payé en dollars sauf si nous sommes dans la zone euro.

Visa d'affaires

Le visa d'affaires est délivré pour les voyages d'affaires, à des fins commerciales ou professionnelles. Il est valable 60 jours au maximum s'il s'agit d'une seule inscription, bien qu'il puisse être renouvelé automatiquement à la demande du bénéficiaire dans le délai des 60 jours précédents. L'autorisation expresse du secrétaire d'État aux relations extérieures ne sera pas nécessaire. Si vous souhaitez entrer et sortir plus fréquemment, vous pouvez demander un visa d'affaires à entrées multiples, valable un an et vous ne pourrez pas rester dans le pays plus de deux mois consécutifs.

Les lignes suivantes indiquent les exigences à remplir par l'intéressé étranger:

  • Forme: Le formulaire de visa doit être rempli soit à la machine à écrire, soit en caractères lisibles.
  • Lettre de demande de visa: signé par l'entreprise ou l'institution à laquelle appartient le bénéficiaire et adressé au consul. Ladite lettre doit contenir le nom du bénéficiaire, sa nationalité, son lieu de résidence, les moyens financiers avec lesquels il dispose, l'activité à laquelle il se consacre et la raison pour laquelle il se rend en République dominicaine. Il doit être rempli par l'entreprise ou l'institution sur une feuille tamponnée et tamponnée. Il doit être présenté sans notarisation.
  • Photographie: de face et sur fond blanc, l'intéressé doit présenter une photographie de type passeport de 4 x 5 cm.
  • Passeport original: il doit être valable au moins 6 mois.
  • Statut migratoire: ledit statut est attesté par la présentation d'une photocopie lisible du DNI du pays de nationalité et d'une photocopie de la carte de séjour en cas de résidence dans un deuxième pays.
  • Certification du travail: il doit contenir les informations suivantes: date d'entrée dans l'entreprise, salaire perçu et fonction occupée dans l'entreprise.
  • Histoire de voyage: c'est-à-dire des photocopies des visas dominicains et des visas d'autres pays (le cas échéant).
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: doit être délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel l'intéressé était domicilié.

Le délai d'obtention du visa d'affaires peut être de 1 jour ou il peut être prolongé jusqu'à 15 jours à compter de votre demande, en fonction de l'urgence, des demandes précédentes, de la nationalité du demandeur et de la disponibilité du personnel. Quant au prix, il est de 80.00 $ US ou 80,00 € pour le visa à entrée unique et de 90.00 $ US ou 90,00 € avec entrées multiples.

Visa d'affaires à des fins de travail

Le visa d'affaires à des fins de travail (NM1) est délivré aux citoyens étrangers qui, en raison de la nature de leur profession, doivent rester sur le territoire dominicain pendant un an sans avoir à se rendre à l'étranger. Ce visa est généralement accordé dans les cas où l'intéressé va exécuter un contrat pour une durée déterminée dans une entreprise publique ou privée établie en République dominicaine. Ce type de visa peut être renouvelé pour la durée du contrat dans chaque cas particulier.

Dans ce qui suit, nous énumérons les conditions que la personne intéressée doit remplir pour obtenir ledit visa:

  • Forme: le formulaire Visa doit être rempli à la machine à écrire ou en caractères lisibles.
  • Passeport original: la validité minimale obligatoire doit être de 6 mois.
  • Photographie: celui-ci doit être au format passeport (4 x 5 cm), devant et sur fond blanc.
  • Proposition de travail: il doit indiquer le poste à occuper par le bénéficiaire, le salaire de base majoré des prestations complémentaires.
  • Certification du ministère du Travail: il faut préciser que l'entreprise est inscrite au Système intégré des registres du travail (SIRLA) et qu'elle respecte les dispositions de l'article 135 du Code du travail dominicain sur la nationalisation du travail.
  • Certificat médical: un diagnostic de l'état de santé général de l'intéressé doit y figurer, indiquant, le cas échéant, tout type de maladie infectieuse dont il pourrait souffrir. Ce certificat doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Certificat de naissance: selon le cas, il doit être dûment légalisé ou apostillé. S'il est rédigé dans une langue autre que l'espagnol, il doit être traduit par un traducteur / interprète assermenté. Dans ce dernier cas, l'original et la traduction doivent être déposés.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: celle-ci doit être délivrée par les autorités compétentes du dernier pays dans lequel la personne en question était domiciliée.
  • DNI, carte de résidence et anciens visas dominicains: Une photocopie lisible de la DNI du pays de nationalité et de la carte de séjour doit être présentée au cas où l'intéressé réside dans un deuxième pays, ainsi qu'un autre des visas dominicains précédents que la personne a pu obtenir.
  • Certification de la Direction générale des migrations: il doit inclure la dernière entrée dans le pays de l'intéressé (en cas de voyage antérieur en RD).
  • Lettre de demande de visa: rédigé soit par le demandeur, soit par son représentant, il doit être adressé au ministère des Affaires étrangères et doit inclure le nom, la nationalité, le lieu de résidence et l'activité auxquels il exercera sur le territoire dominicain.

Le prix de ce visa s'élève à 90.00 $ US ou 90,00 € et le moment de son obtention peut varier entre 5 et 15 jours à compter de la date de la demande.




Visas diplomatiques, officiels et de courtoisie

Les visas diplomatiques sont délivrés aux membres de la famille et aux membres des missions diplomatiques et consulaires, qui comprennent des membres d'organisations internationales. Quant au deuxième type, les visas officiels, ils s'adressent aux fonctionnaires ou aux organisations internationales, ainsi qu'aux membres de leur famille s'ils sont en possession d'un passeport officiel et se rendent dans le pays de manière privée ou pour effectuer les formalités de leur fonction. Enfin, le visa de courtoisie est accordé dans les passeports ordinaires aux fonctionnaires diplomatiques ou gouvernementaux et à leurs proches au cas où ils se rendraient dans le pays avec ce type de passeport; Ce visa est également accordé aux personnalités distinguées, ainsi qu'à leurs proches.

Voici les conditions que vous devez remplir si tel est votre cas:

  • Forme: Le formulaire de visa doit être dûment rempli (dactylographié ou en caractères d'imprimerie lisible).
  • Note verbale ou diplomatique: il doit inclure la mission diplomatique, l'organisation consulaire ou internationale et les informations suivantes doivent être indiquées: nom des candidats, nationalité, grade ou fonction diplomatique, numéro de passeport et motif du voyage.
  • Photographie: il doit être au format passeport, c'est-à-dire 4 x 5 cm et doit être de face et sur fond blanc.
  • Passeport original: la validité minimale doit être suffisante pour couvrir la durée du séjour en République dominicaine.

Le délai d'obtention de l'un de ces trois types de visa varie entre 1 et 15 jours à compter de la date de la demande.

Visa de dépendance

Le visa de dépendance est ce visa qui est accordé en raison de la dépendance familiale des bénéficiaires de visas diplomatiques, de courtoisie, officiels, d'affaires pour travail et d'étudiant. Ce visa dépendra toujours du type de visa accordé au parent principal ou à l'employeur dont ils dépendent.

La liste suivante répertorie toutes les conditions à remplir pour la délivrance dudit visa:

  • Forme: Comme dans tous les cas précédents, le formulaire de visa doit être dûment rempli, soit à la machine à écrire, soit en caractères lisibles.
  • Photographie: il doit mesurer 4 x 5 cm, de face et sur un fond totalement blanc.
  • Passeport original: la validité minimale doit être égale ou supérieure à la durée du visa demandé.
  • Certificat de mariage ou certificat de naissance des enfants: cela dépendra du cas particulier de la personne demandant le visa de dépendance.
  • Copie du visa dominicain ou de la carte de résidence et passeport: une copie de ces documents doit être présentée par la personne dont dépend le demandeur.
  • Certificat médical: il doit inclure un diagnostic complet de l'état de santé de l'intéressé, ainsi que s'il souffre d'un type quelconque d'infection. Ce certificat doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel l'intéressé était domicilié.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: comme le certificat médical, il doit être délivré par les autorités correspondantes du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Autorisation des parents ou tuteur légal: cette exigence ne doit être remplie que si l'intéressé est mineur. Le père ou la mère qui n'est pas en République dominicaine doit accepter le fait que l'autre parent emmène le mineur en question sur le territoire dominicain.
  • Photocopie de la DNI et de la carte de séjour: le DNI doit être celui du pays de nationalité et la carte de séjour dans le cas où l'intéressé possède la résidence dans un deuxième pays.
  • Solvabilité économique: des documents doivent être présentés qui prouvent que la personne dont dépend le demandeur a une solvabilité financière, comme une lettre bancaire, des titres de propriété, une lettre d'emploi ...
  • Visas dominicains précédents: en cas de séjour préalable en République Dominicaine, une photocopie lisible desdits visas doit être présentée.
  • Lettre de demande de visa: il doit être adressé au bureau consulaire et doit être rédigé par la personne dont dépend le bénéficiaire. Cette personne devra s'identifier et présenter la preuve qu'elle est en possession du visa étudiant ou du visa NMI. De plus, il doit indiquer si la personne pour laquelle le visa de dépendance est demandé dépend de lui en raison de liens familiaux ou de relation de travail.

Comme les autres types de visa, le visa de dépendance peut prendre entre 5 et 15 jours à partir du moment où il est demandé, toujours en fonction de l'urgence, de la nationalité du demandeur et d'autres facteurs. Le prix est de 80.00 $ US ou 80,00 €.

Visa de résidence

Les visas de résidence (RS) sont délivrés à ceux qui souhaitent résider de façon permanente en République dominicaine. Ce type de visa peut être accordé aux personnes qui se trouvent dans l'un des cas suivants:

  • Relation familiale, soit regroupement familial par mariage, soit dépendance directe.
  • Pensionnés, retraités ou locataires conformément aux dispositions de la loi 171-07.
  • Investisseurs, est conforme aux dispositions de la loi 171-07.

Le visa de résidence est valable 60 jours et pour une seule entrée. Son prix est de 90.00 $ US ou 90,00 € et cela peut prendre entre 5 et 15 jours à compter de votre demande. Une fois sur le territoire dominicain, l'intéressé doit se rendre à la Direction générale des migrations pour formaliser les procédures de sa résidence temporaire, parmi lesquelles le respect des exigences supplémentaires qui sont exigées dans chaque cas de celles mentionnées ci-dessous sections.

Exigences relatives au visa de résidence pour le regroupement familial:

  • Lettre de demande de visa: il doit être adressé au bureau consulaire correspondant et doit être signé par le bénéficiaire. Il doit inclure les informations suivantes: nom, nationalité, lieu de résidence, profession et informations sur la manière de procéder pour s'installer dans le pays en tant que conjoint ou enfant d'un étranger résidant légalement en République dominicaine. Cette lettre ne doit pas être légalisée ou apostillée.
  • Photographie: ce sera un type de passeport, c'est-à-dire qu'il mesure 4 x 5 cm, fond et recto blancs.
  • Forme: le formulaire de visa correspondant sera rempli et dûment complété à la machine à écrire ou en caractères lisibles.
  • Passeport original: la validité minimale requise est de 18 mois.
  • DNI et carte de résidence: une photocopie lisible des deux documents doit être présentée: le DNI du pays de nationalité et la carte de séjour en cas de résidence permanente dans un deuxième pays.
  • Certificat médical: il doit indiquer l'état de santé général de l'intéressé, ainsi que toute maladie infectieuse dont il souffre. Celui-ci doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays dans lequel la personne en question était domiciliée.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: dûment légalisée ou apostillée selon le cas, elle doit être délivrée par l'autorité compétente en la matière. Non requis pour les mineurs.
  • Certificat de naissance: dûment légalisé ou fourni. De plus, s'il est dans une langue autre que l'espagnol, il devra être traduit par un traducteur assermenté officiel et les deux documents seront livrés, c'est-à-dire l'original et la traduction.
  • Certificat de mariage: Cette exigence peut varier selon le cas. Si l'une des parties est originaire de la République dominicaine et que leur mariage a eu lieu à l'étranger, un certificat de mariage transcrit doit être soumis au registre civil de la Commission électorale centrale (JCE). En revanche, si les deux parties sont étrangères et que votre mariage a eu lieu à l'étranger, seul l'acte de mariage doit être présenté. S'il n'est pas en espagnol, il doit être traduit par un traducteur assermenté officiel et l'original (dûment apostillé ou légalisé) et la traduction obligatoire seront déposés.
  • Solvabilité économique: Une série de documents sera présentée pour démontrer la solvabilité économique du garant: Lettre de la Banque, Lettre du Travail, copies des certificats de titres immobiliers ou immobiliers, copie des certificats financiers, Attestation des revenus de pension et tout autre document servant à dit fin.
  • Lettre de garantie: Cette lettre sert à la personne résidant en République dominicaine de déclarer qu'elle assume la responsabilité des frais de rapatriement et d'entretien, ainsi que le respect des conditions morales et économiques de l'étranger. Il doit être signé par ce dernier et deux témoins et être dûment notarié et légalisé au Bureau du Procureur Général de la République.

Exigences relatives au visa de résidence pour Rentista:

  • Lettre de demande de visa: signé par l'intéressé et adressé au bureau consulaire correspondant. Il doit contenir le nom, la nationalité, le lieu de résidence, l'activité productive à laquelle il est dédié et des informations sur votre projet de vous installer dans le pays en tant que rentier. Cette lettre n'est ni légalisée ni apostillée.
  • Forme: l'intéressé doit dûment remplir le formulaire de visa, soit à la machine à écrire, soit en caractères lisibles.
  • Photographie: taille 4 x 5 cm, fond blanc et la personne concernée apparaîtra de face.
  • Passeport original: la validité minimale requise dans ce cas est de 18 mois.
  • DNI et carte de résidence: il est obligatoire de présenter une photocopie lisible des deux documents. La DNI, quant à elle, sera celle du pays d'origine du demandeur et, la carte de séjour, celle du deuxième pays de l'intéressé, le cas échéant.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: Il doit être demandé à l'autorité correspondante des pays dans lesquels la personne a résidé au cours des 5 dernières années. Il sera dûment légalisé ou apostillé, selon le cas.
  • Certificat médical: un diagnostic complet de l'état de santé de l'intéressé doit y figurer, précisant s'il souffre d'une maladie infectieuse. Il doit être délivré par les autorités médicales du dernier pays dans lequel le demandeur était domicilié.
  • Certificat de naissance: s'il n'est pas rédigé en espagnol, sa traduction doit être demandée par un traducteur assermenté officiel. L'original apostillé ou légalisé, selon le cas, et la traduction sera présentée.
  • Rentista avec investissement personnel dans le pays d'origine: dans ce cas, le document financier de l'institution d'où proviennent les fonds accumulés sera déposé, ainsi que la certification bancaire, la certification des entités financières (par exemple les courtiers en valeurs mobilières), les contrats de location immobilière et la documentation qui accrédite intéressé en tant qu'actionnaire ou propriétaire d'entreprises dont les revenus proviennent.
  • Rentista avec investissement personnel en République dominicaine: si tel est votre cas, vous devrez alors présenter un document prouvant l'investissement personnel réalisé sur le territoire national. Vous devrez présenter une copie des titres immobiliers, les documents des entreprises qui démontrent qu'elle opère dans les conditions imposées par le ministère du Travail et des certificats bancaires en République dominicaine.
  • Montant minimum: le locataire doit percevoir un revenu mensuel de 2,000.00 XNUMX $ US ou son équivalent en pesos dominicains (DOP).

Exigences relatives au visa de résidence d'investissement:

  • Lettre de demande de visa: il doit comporter la signature du bénéficiaire. Il sera adressé au bureau consulaire correspondant et contiendra le nom, la nationalité, le lieu de résidence et la profession du demandeur. Des informations apparaîtront également sur la manière dont vous envisagez de vous établir en tant qu'investisseur dans le pays. Cette lettre ne doit pas être légalisée ou apostillée.
  • Forme: Le formulaire de visa correspondant doit être dûment rempli à la machine à écrire ou en caractères lisibles.
  • Photographie: il doit s'agir d'une photographie de type passeport, ce qui signifie que l'intéressé doit apparaître de face et sur fond blanc. Les mesures doivent être de 4 x 5 cm.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: Comme mentionné à d'autres occasions, il doit être accordé par l'autorité correspondante des pays dans lesquels l'intéressé a résidé au cours des 5 dernières années. De plus, il doit être dûment légalisé ou apostillé, selon le cas.
  • Passeport original: la validité minimale sera de 18 mois.
  • DNI et carte de résidence: une photocopie lisible de ces deux documents doit également être déposée. La carte de séjour n'est nécessaire que dans le cas où le bénéficiaire possède une résidence dans un deuxième pays autre que celui de sa nationalité.
  • Certificat médical: dans ledit certificat, l'état de santé de l'intéressé sera accrédité, indiquant s'il souffre ou non d'une maladie infectieuse. Il doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays où la personne était domiciliée.
  • Certificat de naissance: s'il est dans une langue autre que l'espagnol, il doit être traduit par un traducteur / interprète assermenté officiel. Dans ce cas, l'original (apostillé ou légalisé) et la traduction seront présentés.
  • Certificat d'investisseur par CEI-RD
  • Lettre de certification d'emploi du bénéficiaire: dans le cas du mari / femme et des enfants (le cas échéant), ceux-ci doivent également être inclus dans la lettre de garantie de la société d'accueil.
  • Lettre de garantieCela n'est nécessaire que si le demandeur est une personne à charge économique, un employé de maison, un ascendant en ligne directe ou un enfant de plus de 18 ans du bénéficiaire ou du pupille. Si le demandeur est actionnaire de la société, un acte du conseil d'administration de la société d'origine doit être présenté, ainsi qu'une copie à remettre.

Exigences relatives au visa de résidence pour la retraite / pension:

  • Lettre de demande de visa: signé par le bénéficiaire, il sera adressé au bureau consulaire correspondant et contiendra le nom, la nationalité, le lieu de résidence et la profession de l'intéressé. Il convient également de décrire comment vous envisagez de vous établir en tant que retraité / retraité dans le pays. Il ne devrait pas être légalisé ou apostillé.
  • Formulaire de visa: complété soit à la machine à écrire, soit en caractères lisibles.
  • Photographie: type de carte, c'est-à-dire que la personne concernée doit apparaître de face et sur fond blanc. Les dimensions doivent être de 4 x 5 cm.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: délivré par l'autorité compétente des pays où le bénéficiaire a résidé au cours des 5 dernières années. Il doit être dûment légalisé ou apostillé, selon le cas.
  • Passeport original: la validité minimale sera de 18 mois.
  • DNI et carte de résidence: photocopie lisible de ces deux documents. La carte de séjour n'est nécessaire que dans le cas où le bénéficiaire possède une résidence dans un deuxième pays.
  • Certificat médical: dans celui-ci, l'état de santé de l'intéressé sera accrédité, indiquant s'il souffre de tout type de maladie infectieuse. Il doit être délivré par les autorités sanitaires du dernier pays où le demandeur était domicilié.
  • Certificat de naissance: s'il n'est pas en espagnol, il doit être traduit par un traducteur assermenté officiel. Dans ce cas, l'original (apostillé ou légalisé) et la traduction seront présentés.
  • Certificat du gouvernement, d'une entreprise privée d'origine étrangère ou d'un organisme officiel: il s'agit d'un certificat délivré par l'une de ces trois entités dans lequel l'intéressé a fourni ses services. S'il n'est pas en espagnol, il doit y être dûment traduit par un traducteur officiel assermenté. Dans ce certificat, les données générales de l'intéressé, le poste qu'il occupait et le salaire perçu à titre de pension apparaîtront.
  • Montant minimum: 1,500.00 XNUMX $ US ou l'équivalent en pesos dominicains (DOP).

Visa d'étudiant

Le visa étudiant est délivré à tous les étrangers qui démontrent leur statut d'étudiant et qui ont été acceptés pour leurs études dans un établissement d'enseignement en République dominicaine. Ce type de visa peut être renouvelé annuellement.

Voici les conditions nécessaires pour obtenir le visa étudiant:

  • Formulaire de visa: celui-ci doit être rempli soit en caractères lisibles soit à la machine.
  • Photographie de passeport: les mesures seront de 4 x 5 cm et la personne concernée devra apparaître à l'avant et sur fond blanc.
  • Certificat de l'université ou du centre d'études: c'est le document par lequel l'acceptation définitive dans ladite université ou centre d'études est certifiée. Ce document contiendra les données suivantes: niveau d'études à réaliser, établissement sélectionné et durée de celui-ci.
  • Document accréditant la bourse (le cas échéant): s'il s'agit d'une bourse d'études ou si celle-ci est payée par un établissement du pays d'origine, ce document doit être présenté, qui précisera le montant accordé au bénéficiaire ou la bourse octroyée et la durée de la attendu. Qu'il s'agisse d'une bourse ou d'une étude financée, ce document doit être rédigé sur du papier à en-tête et certifié par l'institution compétente.
  • Certificat médical: dans lequel apparaîtra un diagnostic complet de l'état de santé de l'élève concerné. Il doit être délivré par les autorités médicales du dernier pays où l'intéressé a été domicilié.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: délivré par l'autorité compétente du dernier pays où l'intéressé a résidé. Non applicable aux mineurs.
  • Autorisation parentale ou tuteur légal: s'il s'agit d'un mineur, les deux parents doivent accepter que leur enfant déménage en territoire dominicain.
  • Photocopie de la DNI et de la carte de séjour (Ceci dans le cas où vous résidez dans un deuxième pays).
  • Solvabilité économique: les documents qui le prouvent doivent être présentés, tels qu'une lettre bancaire, des titres de propriété, etc.
  • Visas dominicains précédents (si seulement).
  • Lettre de candidature: il doit être adressé au bureau consulaire correspondant par l'intéressé ou son représentant légal et il doit indiquer le nom et la nationalité de l'étudiant.

Le prix pour obtenir le visa étudiant s'élève à 80.00 $ US ou 80,00 €. Quant au délai d'obtention, il est d'environ 5 et 15 jours à compter de la date d'application.

Visa de travailleur temporaire (VTT)

Le visa de travailleur temporaire (VTT) est le plus courant en matière de migration de travail vers le territoire dominicain. Il est accordé aux citoyens étrangers qui ont une offre d'emploi d'une entreprise enregistrée en République dominicaine. La validité maximale sera d'un an, soit un visa à une ou plusieurs entrées, toujours soumis aux conditions du contrat de travail.

Ce qui est mentionné ci-dessous sont les conditions à remplir pour être éligible au VTT:

  • Lettre de demande de visa: celle-ci doit être adressée au chef de la mission diplomatique ou consulaire et doit inclure le nom et la nationalité du bénéficiaire, les coordonnées de l'entreprise qui l'emploie et l'activité dans laquelle le bénéficiaire va exercer.
  • Formulaire de visa: Comme toujours, il doit être rempli soit à la machine à écrire, soit en caractères lisibles.
  • Photographie de passeport: la taille sera de 2 x 2 cm, devant et sur fond blanc. Aucun bijou ou tout autre accessoire ne peut être porté. De plus, les oreilles doivent être découvertes.
  • Passeport original: la validité minimale doit être de 18 mois et elle sera également accompagnée d'une copie du passeport complet.
  • Photocopie du DNI du pays d'origine: une photocopie lisible de celui-ci sera déposée, ainsi que de la carte de séjour en cas de résidence dans un deuxième pays.
  • Certificat d'absence de casier judiciaire: celui-ci doit être délivré par les autorités compétentes du pays d'origine de l'intéressé ou du dernier pays où il était domicilié. S'il n'est pas en espagnol, il doit être traduit par un traducteur assermenté officiel.
  • Lettre originale: celui-ci sera délivré par l'institution, l'entreprise, l'individu ou l'organisme avec lequel l'étranger effectuera le travail temporaire.
  • Cautionnement d'assurance: Cette condition doit être remplie afin de garantir que le rapatriement et les frais médicaux seront couverts.
  • Certificat médical: un diagnostic complet de l'état de santé de l'intéressé doit figurer sur ledit certificat, indiquant s'il est atteint d'une maladie contagieuse.
  • Communication de l'entreprise employeur avec la promesse d'emploi: En outre, une attestation du ministère du Travail doit être jointe indiquant que ladite société est enregistrée dans le même et est enregistrée au Trésor de la sécurité sociale (TSS).
  • Demande d'entrée approuvée par la Direction générale des migrations (DGM): Cette exigence n'est requise que dans le cas des demandes de visa pour les travailleurs temporaires dans le cadre du régime des quotas contractuels.

Renouvellement VTT

De plus, en cas de volonté de renouveler le contrat de travail, le travailleur doit satisfaire, en dehors des exigences susmentionnées, à celles énumérées ci-dessous tant que le pays est physiquement dans le pays au moment de vouloir renouveler le VTT:

  • Contrat original accompagné de la résolution accordée par le ministère du Travail pour ordonner l'enregistrement du contrat.
  • Copie de la demande d'admission approuvée par la DGM dans le cas des intérimaires sous régime contingent sous contrat.

Le prix pour obtenir le VTT est de 935.00 RD $ pesos si nous sommes en République dominicaine et de 30.00 $ US ou 30,00 € si nous sommes à l'étranger. L'obtention de ce visa peut prendre entre 5 et 15 jours à compter de la date de la demande.

Naturalisation

La naturalisation ou la nationalisation est le processus par lequel un citoyen originaire d'un premier pays obtient la nationalité d'un deuxième pays et, par conséquent, il est considéré à partir de ce moment comme citoyen de ce pays. Dans le cas de la République dominicaine, le processus de demande de naturalisation dominicaine ordinaire est effectué conformément aux dispositions de la loi 1683, selon laquelle les conditions énumérées ci-dessous doivent être remplies:

  • Lettre de candidature: il doit être adressé au pouvoir exécutif par l'intermédiaire du secrétaire d'État à l'intérieur et à la police.
  • Photographies: vous devrez fournir 5 photographies de type passeport (mesures 2 x 2 cm) sur lesquelles vous apparaissez de face. De plus, ils doivent être récents et, si le demandeur est un homme, il doit être rasé.
  • Certifications de résidence permanente dans le pays: l'intéressé doit déposer deux attestations délivrées par la Direction générale des migrations dans lesquelles il est démontré que l'intéressé a plus de deux ans de résidence permanente dans le pays et qu'il a remis la lettre de garantie à cette adresse.
  • Permis de séjour valide: une photocopie de celui-ci doit être remise. De plus, il doit être au moins 4 mois avant sa date d'expiration.
  • Certificat d'absence de formation judiciaire: doit être demandé au bureau du procureur général.
  • Certificat de naissance: préalablement légalisée au Consulat ou à l'Ambassade dominicaine du pays d'origine de l'intéressé, ainsi qu'au Secrétariat d'Etat aux Affaires étrangères de la DR Si ledit certificat n'est pas en espagnol, sa traduction doit être demandée par un traducteur assermenté officiel et le légaliser aussi.
  • Lettre de garantie: il doit être notarié et légalisé au bureau du procureur général et soutenu par un citoyen d'origine dominicaine et en bonne santé financière. En outre, ledit citoyen doit déclarer qu'il est responsable des conditions (morales, économiques, d'entretien et de rapatriement) du demandeur et délivrera une copie des documents suivants: une copie de l'immatriculation du véhicule, la lettre bancaire et le titre de propriété de Propriété.
  • Affidavit: dans celui-ci, l'intéressé, avec trois témoins d'origine dominicaine, déterminera quel sera son domicile en territoire dominicain. Ladite déclaration sera faite devant un notaire public et sera dûment légalisée au bureau du procureur général de la République.
  • Facture d'un journal à diffusion nationale: en raison du droit de publier un avis de nationalité dominicaine.
  • Reçu de la demande de naturalisation: la valeur de ce reçu est de 1,500 XNUMX RD $.
  • Photocopie couleur des trois premières pages du passeport du demandeur.
  • Cinq photocopies de tous les documents mentionnés ci-dessus.

Si la partie intéressée prête serment en tant que naturalisé dominicain, elle devra payer la taxe pour le droit de prêter serment aux étrangers, dont la valeur est de 5,000 XNUMX RD $. Une fois tous les documents énumérés ci-dessus déposés, l'intéressé sera convoqué à un entretien une semaine plus tard.

Pour toute question concernant ces exigences, vous pouvez appeler le téléphone (809) 686-6251 (Postes 2055, 2057 et 2058).

vaccins

Il n'y a pas de vaccin légalement obligatoire qui est requis comme condition obligatoire pour voyager en République dominicaine. Cependant, les autorités sanitaires recommandent de prendre en compte certains vaccins, tels que ceux mentionnés ci-dessous:

  • Fièvre typhoïde: l'objectif de l'application de ce vaccin est de réduire le risque de contracter cette maladie si vous séjournez ou visitez des zones rurales avec de mauvaises conditions d'hygiène, notamment liées à des facteurs tels que la qualité de l'eau ou la manipulation des aliments.
  • Tétanos-diphtérie: Il s'agit d'une maladie de distribution mondiale, il est donc vivement conseillé d'appliquer ce vaccin à titre préventif.
  • Hépatite A et B: Si vous n'avez jamais été vacciné contre cette maladie ou en avez souffert, elle est particulièrement recommandée si vous comptez exercer une activité à risque.
  • Paludisme et dengue: Ces vaccins sont recommandés uniquement à ceux qui vont visiter les zones rurales peu touristiques du pays.

Dans tous les cas, ce que vous devez toujours garder à l'esprit est éviter de boire de l'eau non embouteillée pendant toute la durée de votre voyage et, en général, ne buvez aucun type d'eau douce présentant un risque minimal de contamination.

Cet article a été partagé 743 fois. Nous avons passé de nombreuses heures à collecter ces informations. Si vous l'avez aimé, partagez-le, s'il vous plaît: